Obligé de raisonner pour survivre.
Je me suis créé des fictions où ce qu’il était utile et urgent que j’entende se mette à vivre,
le mouvement dans le temps, un moyen illusionniste de fabriquer du vrai.
Je ne savais pas que je pouvais comprendre Montaigne, Plutarque, Cicéron mieux que mon voisin.