« Au fond d’une dépression sans fond » parce que sans cause particulière, cet état est

indépendant du reste du monde.Il s’agit d’une identité.

L’état de l’être n’est autre que l’être lui-même.

C’est le propre de la dite dépression sans raison, sans cause.

C’est la vie dans toutes ses composantes qui fait souffrir.

La souffrance est une donnée intégrante de la vie.

Je suis / il est né ainsi.

Ma tristesse est originelle, d’ailleurs il est sans âge.