C’est un livre qui doit être idéalement lu dans la lenteur.

Un journal doit pouvoir se lire aussi dans la lenteur du temps passant.

Le journal dans sa forme devient un concept.

La pensée fondée sur l’élaboration de la sensation furtivement et brièvement explorée

sur le temps d’un jour est dans sa juste mesure littéraire.

Elle devient support de réflexion sur le monde.