Il a commencé par construire le vide pour que l’écriture ait une place en totalité.

La vie, l’être et l’écriture ne font qu’un.

L’écriture nourrissant de fait un non-livre dans sa forme.