Dans la psychologie des autres. Il s’infiltre pour mieux comprendre et penser

différemment.

L’expérience de la pensée dans tous ses états passe par l’observation des autres,

sans l’encombrement des limite, non des murs mais des murs de la pensée.

Car l’autre peut être une matière morte, inerte, sans conscience, mais matière à

sentir.

La présence de Pessoa en eux valide l’existence de leur être intérieur et peut être

visité par la conscience de l’analyse.

Par son extrême capacité à être avec lui et l’autre en même temps, par le nombre

d’identités Pessoa vit plus, comprend plus, sent plus.